01/02/2021

Madame, Monsieur,
chers Wittelsheimois, chères Wittelsheimoises,

 
En ce mois de juin, voici enfin qu’un espoir de sortie de crise semble se profiler. Le nombre de cas en réanimation tend à baisser chaque jour davantage et je m’en réjouis bien volontiers. Fortement critiquée au départ (et sans doute légitimement), la vaccination massive de la population française a permis sans aucun doute ce contexte d’amélioration générale. Aujourd’hui, tout en restant extrêmement prudent, le conseil scientifique s’accorderait à dire que le pire serait derrière nous et qu’une 4ème vague n’est pas à envisager.
 
Par ailleurs, j’ai essayé par tous les moyens d’obtenir auprès des autorités préfectorales un centre de vaccination à Wittelsheim, ceci en considérant l’importance de la commune et sa place au sein de l’agglomération de Mulhouse. Cependant, seules les communes dites « chef-lieu de Canton » ont pu y prétendre comme ce fut le cas par exemple pour Wittenheim ou encore Cernay. Néanmoins, au regard de mes fonctions de vice-président de m2a délégué aux transports et aux mobilités et aux côtés du Maire de Feldkirch Pierre Salze, nous avons été chargés de coordonner et de mettre en œuvre la venue du vaccibus au sein de l’ensemble des communes de m2A. Wittelsheim a pu en bénéficier la dernière semaine du mois de mai en ce qui concerne la première injection : M. Alain Charrier, sous-préfet de Mulhouse ainsi que M. Pierre Lespinasse, directeur territorial du Haut-Rhin pour l’ARS (Agence régionale de Santé) en visite à Wittelsheim le 27 mai 2021 ont sensiblement souligné toute l’implication de la commune dans le cadre de ce dispositif. A titre personnel, je tiens également à remercier l’ensemble des élus et du personnel communal qui se sont pleinement investis dans la réussite de cette opération. Le vaccibus reviendra à Wittelsheim au mois de juillet pour la seconde dose du 6 au 8 et in fine aura permis la vaccination de 300 Wittelsheimois et de plus de 5000 personnes sur l’ensemble du territoire de l’agglomération. Le vaccibus est un dispositif qui a su réaffirmer la notion de proximité, celle au service immédiat des habitants : il a contribué à rendre la vaccination possible auprès d’un public qui sans doute ne se serait pas déplacé habituellement.
 
Malgré ce contexte ô combien particulier, vous apprécierez les actions municipales qui se poursuivent concernant notamment la mise en conformité des arrêts de bus, la fin du chantier du parking de l’église de Notre Dame du Rosaire, la mise en place des feux tricolores rue d’Ensisheim ou encore le réaménagement du rez-de chaussée de la Mairie. Pour ce dernier, il s’agit de rendre un accueil au public plus agréable, plus adapté et davantage sécurisé.
 
Et puis, Wittelsheim s’est endeuillé le 6 mars dernier par la perte de son maire honoraire René Arnold. Difficile de résumer son engagement de 30 ans et son action municipale en quelques lignes mais de nombreuses réalisations à son crédit sont visibles encore aujourd’hui dans le paysage de Wittelsheim. C’est le cœur lourd qu’il m’appartient de lui rendre hommage en saluant dignement sa mémoire. Il laissera de son passage une trace indélébile et passionnée.
 
Enfin, nous sommes à présent à quelques jours des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin qui ne doivent pas être prises à la légère. Au préalable, soyez assurés que l’ensemble de l’administration municipale que je conduis a mis en œuvre le nécessaire et au-delà pour assurer le respect des gestes barrières et la distanciation sociale dans d’excellentes conditions. En allant voter, vous, électeurs et électrices, mais aussi les assesseurs des bureaux, vous ne prenez aucun risque en exerçant votre devoir. C’était indispensable pour moi pour permettre la bonne tenue du scrutin. La crise de la COVID a empêché l’an passé la belle fête que sont les municipales habituellement et a permis l’accession au pouvoir de l’abstention, en proportion jamais égalée. Il faut s’exprimer, je compte sur vous, c’est important ! Précision utile, ces deux élections se tiendront le même jour (20 et 27 juin 2021) au sein de deux bureaux distincts pour un même site de vote.
 
Également, lors de ces élections, il ne faut pas confondre contexte national et situation locale. L’élection Présidentielle c’est pour 2022 et tout un chacun aura loisir à s’exprimer à ce moment-là ! Aujourd’hui, il ne s’agit pas de « se faire plaisir » au 1er tour et de se rattraper au second !
 
Pour les élections régionales, il est vrai que la Région Grand-Est peut procurer un sentiment de vertige. Grande, très grande, 9 départements et près de 58 000 km², sans doute que la préservation de l’identité alsacienne peut être interrogée. Cependant, la région Grand-Est s’occupe notamment d’agir en faveur du Développement économique, de la jeunesse, du lycée, des relations internationales et transfrontalières ou encore des transports et des déplacements…en un mot notre quotidien. Pour mieux comprendre et avant de faire votre choix, je vous invite à vous rendre sur le site de la région sur www.grandest.fr/cest-quoi-une-region/, une page qui permet de mieux comprendre en quoi consiste véritablement ce scrutin.
 
Encore plus proches de nous, les élections départementales toujours à la même date (20 et 27 juin). Depuis janvier 2021, le département du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ne forment plus qu’une seule collectivité : la Collectivité Européenne d’Alsace plus communément appelée la CeA. L’enjeu de ce scrutin nous concerne directement puisqu’il s’agit de choisir les représentants directs de notre Canton, celui de Wittenheim.
Pour rappel, il est composé de neuf communes : Berrwiller, Bollwiller, Feldkirch, Pulversheim, Ruelisheim, Staffelfelden, Ungersheim, Wittelsheim et donc Wittenheim. C’est ici et autour de nous ! Seuls des élus de terrain et proches de nous pourront agir ! Comment feront des élus « parachutés » qui ne se connaissent pas les attentes du bassin potassique ou qui ne sont là que pour des considérations électoralistes ? Comment feront les autres qui cumulent au gré des saisons les fonctions et les mandats électoraux ? J’ai même pu observer que certains faisaient les deux…quel mépris pour l’intérêt général !
Au sein des différentes listes, vous l’avez constaté, une d’entre elle se démarque par la représentation accordée à Wittelsheim…un ancien maire et la deuxième adjointe au maire actuelle. Particulièrement en cette période douloureuse, il me semble que la continuité sera gage d’efficacité !
 
Mais la CeA c’est quoi et quels sont ses domaines d’action ? La Collectivité Européenne d’Alsace, ce qu’on appelait avant le Conseil Départemental ou plus loin encore le Conseil Général agit en faveur de la famille et de la petite enfance, des personnes âgées, de celles en situation de handicap, de l’insertion, du RSA, de l’emploi, des collèges, de l’environnement, des routes, de l’aménagement du territoire, de l’attractivité et du tourisme, des services d’incendie et de secours, de la précarité et du logement, du sport, de la culture ou encore du patrimoine. Pour donner suite à la fusion au 1er janvier 2021, la Collectivité européenne d'Alsace se voit dotée de nouvelles compétences : la coopération transfrontalière, le transport et les mobilités, le tourisme et le développement, la culture, le patrimoine régional, la vie associative ou encore le bilinguisme et l’enseignement de la langue régionale. Vous le voyez, toutes ces thématiques impactent sensiblement notre quotidien et nos modes de vie. Enfin, contrairement à ce qui est mentionné ci et là, la thématique de la « sécurité dite nationale (police, gendarmerie…) » ne fait pas partie du champ d’action de la CeA ! Marteler pareil argument c’est faire de la politique politicienne assimilée à une notion de peur généralisée. Cette position souvent extrême doit être traitée à un échelon bien supérieur et il faudra une nouvelle fois ne pas se tromper de débat ! Une fois encore, avant de faire votre choix, je vous invite à visiter le site de la CeA à https://www.alsace.eu/la-collectivite/les-competences/ qui détaillera encore davantage ces quelques lignes.
 
Il me reste à vous souhaiter de redécouvrir sans excès votre liberté durant la période estivale, de profiter peut-être plus que jamais les uns des autres et de privilégier l’entraide, le partage et la solidarité.
 
Vous pouvez compter sur moi, votre maire, Yves Goepfert.