04/07/2024

1.jpg

[Informations contre les fausses rumeurs]


La mairie de Wittelsheim n’a rien à cacher et tient à clarifier la situation : il s’agit simplement de petites puces, provenant d’une personne identifiée en contact avec les services sociaux de la mairie. Cet événement ne constitue en aucun cas une crise sanitaire, mais bien un événement sanitaire exceptionnel.

Le protocole strict, appliqué immédiatement, prévoit trois désinfestations réalisées par une entreprise spécialisée : la première en jour #1 de la découverte, soit le samedi 29 juin, la seconde, le lundi 1er juillet, et la dernière sous quinzaine.

Aucun des bureaux de vote n’a été infesté puisque l’ensemble du matériel électoral a été renouvelé le samedi 29 juin après-midi et réattribué aux différents bureaux de vote, le 30 juin, entre 6h et 8h avant l’ouverture du scrutin, photo à l’appui, sous supervision préfectorale. Toutes les personnes ayant pu être en contact avec ces puces entre leur découverte et la première session de désinfestation ont été informées.

Le Maire, Yves GOEPFERT, remercie d’ailleurs l’ensemble des agents municipaux ayant participé à cette opération d’importance pour garantir à temps et en toute sécurité la bonne tenue de ce premier tour. La situation est parfaitement maîtrisée, ceci sans inquiétude pour le second tour de dimanche.

« Tous les services sont pleinement mobilisés et un rapport est constaté quotidiennement quant à l’éradication totale des puces. L’idée même de répandre, ici en mairie ou ailleurs au sein de la ville, le moindre doute est inconcevable et intolérable. »

La bonne mise en œuvre du protocole spécifique a donc conduit, au nom du principe de précaution, à la fermeture des services municipaux le lundi 1er juillet toute la journée. Le Maire remercie encore une fois les habitants de Wittelsheim pour leur compréhension pour le bien de toutes et tous, gage de salubrité publique.